A la base, besoin d'un short pour partir en vacances.

J'extirpe du stock un short jamais porté (soldes 2001 après-grossesse, fatal error ...).J'entreprends bravement d'en reprendre la taille (ben ouais, je rentre toujours pas dedans, étonnant, nan ?)

Après dézingage des pinces (2001, quand même), ça rentre, mais il est tellement large aux cuisses qu'on dirait... une jupe. Moi, je dis, laissons faire la nature : découpe l'entrejambe comme d'habitude et monte le tout sur une bande de jersey noir.

Résultat : LA jupe de l'été

IMG_1929

LA jupe, THE ONE, celle que j'ai porté tout le mois d'aout, la divine surprise.

Terminée en 1/2 heure, et dont la bande de jersey contient discrètos les demis bien frais et les rosés aux glaçons, sans compter les olives et les kips qui vont avec. Un peu traitre quand même : j'ai pas réalisé que j'avais pris 3 kg de gras-du-bide.

Promis, dès qu'on passe sous les 30°, j'arrête l'apéro...