Pourquoi elle était pas à ma taille, Miss Moi ?

Achetée dans un vide grenier ? Ca aurait été avec plaisir, mais j'ai jamais trouvé...

Achetée en solde pas à ma taille ? Qui a dit "comme d'hab'" ? Même pas ça, alors pouic,pouic...

Parce que j'ai pris n kilos depuis que je l'ai ? Même pas vrai, les mauvaises langues...

C'est parce qu'elle était PAS A MOI ; pour une-fois-n'est-pas-coutume, je vais vous raconter ma vie.

Or donc, once-upon-a time-ago (c'est à dire "à crès-crès longtemps") vivait en pays Belfortois une Très Belle Princesse. Si, si, à 2 ans, on est toutes des Très Belles Princesses.
Sa mère la Reine devant se rendre chaque jour compter des sous même pas à elle, la TBP vécut une enfance heureuse chez sa mère-grand, qui la chérissait tendrement (et vice versa), surtout qu'elle eût la chance de n'entrer en maternelle qu'à 5 ans, ce qui lui laissa le temps d'accumonceler plein de jolis souvenirs pour la suite (et dont elle eût parfois grand besoin).
Il se trouvait que cette mère-grand exerçait, devinez quoi, le joli métier de couturière, et de fort habile façon, ma foi.
La TBP était donc couverte de robes fabriquées par sa Mamie, qui prit même l'habitude de lui fabriquer un manteau à chaque anniversaire (l'arrière grand'père père était tailleur, y'avait un gène !).
Jusqu'à ce que la TBP , devenue grande, préférât trainer sa grand'mère aux soldes dans les magasins pour se faire offrir moult colifichets sans âme mais bien tout pareils que ses copines (mais bon, elle devenait une adolescente une damoiselle, et la grand'mère comprit fort bien...)

La TBP ne se piqua point à l'aiguille d'une quenouille, mais le virus elle attrapat ...

Je vous passe les décénies qui suivent (pourtant fort émouvantes) sur les relations de la TBP avec sa mère-grand, le thé-chou-à-la-crème du samedi, l'argent de poche, le diner du jeudi (18h30 tapantes) et tutti quanti...

Bref, outre de beaux souvenirs et la passion du tissus, il me reste de ma grand'mère son mannequin et sa boite à couture.

J'ai donc passé les 6 derniers mois à dézinguer COMPLETEMENT le mannequin de ma grand'mère pour essayer de le mettre à ma taille. Et là, pas de molettes, pas de boutons à tourner, non ; du carton et ... des attaches parisiennes !! J'en n'ai jamais vu de semblable, si ça se trouve il est COLLECTOR...

Il porte une néticouette rouge avec son prénom ; je crois qu'il est entre de bonnes mains.